Marjolaine, notre éditrice

Marjolaine pense donc se tourner vers le métier de professeure-documentaliste : là, au moins, pas d'examen à préparer avec les élèves, que du culturel ! Et paf ! Changement de programme. La vie est souvent comme ça. Une section Métiers du Livre et de l'Edition s'ouvre près de chez elle, alors Marjolaine saute le pas et, sans se poser de questions, elle s'inscrit.

Pendant les 11-12 années qui vont suivre, le concept du patrimoine accessible aux enfants va se décliner en diverses collections. Notre éditrice aura l'occasion de puiser dans ses bagages les connaissances acquises jadis en droit, économie, gestion, comptabilité... ô combien primordiales dans l'édition. 

Enfant, Marjolaine Pereira n'a jamais dit qu'elle serait éditrice quand elle serait grande. Elle voulait être... maîtresse ! Et puis ça lui est passé, après quelques remplacements en Collège et Lycée, parce que les programmes laissent trop peu de place aux digressions culturelles.

Les rencontres avec les professionnels pendant cette formation vont avoir un impact important sur la future éditrice. Un certain Samuel Sadaune, notamment, lui fera découvrir ce qu'on appelle "un concept d'ouvrage", celui-là même qui constitue le cœur du métier de l'éditeur. C'est le début d'une longue histoire ! :)

Et petit à petit, les concepts de livres s'affinent, teintés d'expériences commerciales et marketing. Dans l'esprit de Marjolaine, même si nous n'avions pas encore de nom ni de forme, nous, les mascottes et héros des futurs projets éditoriaux, nous étions nés ! Le plus dur (ou presque) était fait.


On vous présente la famille ?